Carcinose péritonéale

Le péritoine est la membrane qui recouvre l’ensemble des viscères intra abdominaux (à l’exception des ovaires chez la femme) et constitue également le revêtement interne de la cavité abdominale. 

Sur cette membrane peuvent se greffer des cellules tumorales provenant d’une tumeur primitive, digestive ou non, qui vont s’organiser en nodules (parfois appelés « métastases péritonéales ») qui augmenteront de taille. Pour ces tumeurs (en particulier digestives), la carcinose représente un mode d’extension spécifique, en plus de la diffusion par voie lymphatique (ganglions métastatiques) ou sanguine (métastases sur d’autres organes comme le foie ou le poumon). 

Comme les autres métastases, la carcinose péritonéale peut être diagnostiquée au moment du bilan initial d’un cancer, digestif ou autre (on parle de carcinose péritonéale synchrone puisque survenant en même temps que le cancer) ou après prise en charge de celui-ci, sous la forme d’une récidive détectée au cours du suivi (on parle alors de carcinose péritonéale métachrone).

Certaines situations sont plus particulières et considérées comme des maladies (cancéreuses ou non) dites « primitives » du péritoine. Elles présentent, par rapport à la situation précédente, des spécificités mais certains aspects de la prise en charge sont communs avec ceux des métastases péritonéales de cancers digestifs. Cela représente :

  • Le pseudomyxome péritonéal : aussi appelé « maladie gélatineuse du péritoine », le pseudomyxome péritonéal résulte de la rupture, dans la cavité abdominale, d’une tumeur mucineuse (productrice de mucine ou mucus) de l’appendice appelée mucocèle appendiculaire. Les cellules anormales qui sécrètent le mucus peuvent être elles-mêmes cancéreuses, ou non (dysplasie). Elles s’implantent dans le péritoine et continuent de produire le mucus qui va s’accumuler dans la cavité abdominale, entrainant progressivement une augmentation de taille du ventre, une sensation de lourdeur abdominale puis, in fine, une gêne respiratoire
  • Le mésothéliome péritonéal : Comme le mésothéliome de la plèvre (membrane autour des poumons), cette maladie est associée à des antécédents d’exposition répétée à l’amiante. Ce sont les cellules mêmes de la membrane péritonéale qui, dans le cas du mésothéliome péritonéal, deviennent anormales et se reproduisent. Il existe plusieurs types de mésothéliomes, plus ou moins agressifs.  
  • les autres cancers primitifs du péritoine, plus rares 

Certaines pathologies péritonéales sont bénignes et ne nécessitent pas de traitement particulier : par exemple, le pseudokyste péritonéal correspond à une accumulation de liquide au sein d’une « poche » à paroi fine. Il s’agit le plus souvent d’une réaction du péritoine à une agression (péritonite notamment), qui peut régresser avec le temps.

Image

La prise en charge de la carcinose péritonéale

Au centre Oscar Lambret, nous prenons en charge les patients atteints d’une carcinose péritonéale ou d’une maladie spécifique du péritoine quels que soient son stade et son évolution

Essais cliniques

La recherche clinique comprend toute étude qui a pour but d’évaluer un nouveau traitement chez le patient, en mesurant son efficacité et sa tolérance par rapport à un traitement conventionnel. Bien que 80% des essais cliniques concernent l’évaluation de nouveaux médicaments, la recherche clinique évalue également des nouvelles techniques de radiothérapie et de chirurgie.

Image

Accompagnement

Les soins de support visent à assurer la meilleure qualité de vie possible pendant et après les traitements, sur les plans physique, psychologique et social, en prenant en compte la diversité des besoins des patientes et de leur entourage.

Découvrir les soins de supports
Image

Vous avez entre 15 et 25 ans ?

Texte
Le Centre oscar lambret vous propose de bénéficier d’un accompagnement spécifique

Professionnel de santé, vous souhaitez adresser un patients ?

Rentrez en contact avec nous

Les RCP digestive se déroulent toutes les semaines, le jeudi à 17h. 
Pour inscrire un dossier en RCP, contactez le secrétariat par téléphone au 03 20 29 59 20 pour le secrétariat de chirurgie et au 03 20 29 59 42 pour le secrétariat de médecine, ou par mail au :  assistantes-uds-chir@o-lambret.fr ou assistantes-uds-med@o-lambret.fr

Restez connecté avec le Centre Oscar Lambret

Interragissez avec nous sur les réseaux sociaux

Recevez nos informations par mail

S'inscrire à la newsletter d'Oscar Lambret