Cancer amygdales et oropharynx

Le Centre Oscar Lambret est un centre de référence nationale pour la prise en charge de toutes les tumeurs ORL et maxillo-faciaux.

Les cancers ORL et maxillo-faciaux sont les 5ème cancer par ordre de fréquence en France et les Hauts de France figure parmi les régions françaises métropolitaines les plus touchées par ces pathologies.

Le cancer le plus fréquent est le carcinome épidermoïde de la bouche, des régions amygdaliennes et de la gorge (pharyngolarynx).

Les signes qui doivent alerter

Si l'un de ces signes persistent plus de 3 semaines, il est nécessaire d'aller consulter un professionnel de santé :

  • une modification de la voix (enrouée ou étouffée), notamment constatée par l’entourage
  • une douleur ou plaie de la bouche persistante
  • une «angine » trainante
  • une douleur ou une sensation d’accrochage lors de la déglutition
  • une douleur qui irradie à l’oreille, notamment lorsqu’elle survient à la déglutition des aliments
  • une tuméfaction du cou

Les facteurs de risque

Les carcinomes épidermoïdes de la région amygdalienne et plus généralement ceux de l’oropharynx (voile, amygdale, base de langue et paroi postérieure) sont encore majoritairement favorisés par l’intoxication tabagique et/ou alcoolique, notamment en France et dans la région Hauts de France.

Il faut cependant noter l’augmentation notable du nombre des cancers amygdaliens et de la base de langue survenant en l’absence de toute intoxication. Ces cancers sont liés à la présence d’un type de virus dit oncogène, favorisant l’apparition d’un cancer : les virus de type HPV (Human Papilloma Virus). Ces virus (notamment l’HPV 16) sont détectables dans près de 30% des carcinomes de l’oropharynx en France mais ce taux peut atteindre 60 à 80% aux Etats-Unis et dans les pays d’Europe du Nord.

Si l’augmentation d’incidence de ces cancers dits « HPV induits » se poursuit au même rythme dans les années qui viennent, elle dépassera celle du cancer du col utérin (pour lequel les même types de virus oncogènes sont impliqués).

Le diagnostic

Le bilan des carcinomes épidermoïdes de la bouche et de la gorge comprend différentes étapes:

  • Une consultation spécialisée lors de laquelle un examen clinique avec fibroscopie du pharyngolarynx est réalisé et sera planifié la suite du bilan à réaliser.
     
  • Un bilan d’imagerie comprenant classiquement un scanner cervico-thoracique et  une IRM pour les tumeurs de la bouche et de la région amygdalienne.
     
  • Une panendoscopie, qui est un examen de la bouche, du pharynx, du larynx et de l’œsophage réalisé sous anesthésie générale avec optiques grossissantes. Il permet de mieux évaluer la tumeur et son extension profonde et de réaliser les biopsies. Il permet également de rechercher d’autres lésions des voies aérodigestives supérieures qui sont favorisées par l’intoxication alcoolotabagique.
     
  • La biopsie, en règle réalisée lors de cette anesthésie générale, permet d’établir le diagnostic en examinant un échantillon de la lésion et de rechercher des marqueurs spécifiques (notamment HPV dans les tumeurs de la région amygdalienne).
     
  • Une consultation de chirurgie dentaire avec réalisation d’une radio panoramique dentaire permet de déterminer si des soins dentaires ou avulsions sont nécessaires avant les traitements, notamment, si une radiothérapie devait être indiquée. Un bon état dentaire est nécessaire avant le traitement et une prévention fluorée intensive (gouttières personnalisées à utiliser quotidiennement, toute la vie) doit être organisée.

En fonction de la localisation de la tumeur, le bilan pourra être complété par : un TEP-scanner, une consultation d’oncologie, un bilan nutritionnel.

Une prise en charge personnalisée et pluridisciplinaire

Le traitement du cancer des amygdales et l'oropharynx repose sur une prise en charge individualisée, par une équipe pluridisciplinaire, du diagnostic jusqu’au suivi après traitement.

Essais cliniques

La recherche clinique comprend toute étude qui a pour but d’évaluer un nouveau traitement chez le patient, en mesurant son efficacité et sa tolérance par rapport à un traitement conventionnel. Bien que 80% des essais cliniques concernent l’évaluation de nouveaux médicaments, la recherche clinique évalue également des nouvelles techniques de radiothérapie et de chirurgie.

Accompagnement

Les soins de support visent à assurer la meilleure qualité de vie possible pendant et après les traitements, sur les plans physique, psychologique et social, en prenant en compte la diversité des besoins des patientes et de leur entourage.

Découvrir les soins de supports
Image

Vous avez entre 15 et 25 ans?

Texte
Le Centre Oscar Lambret vous permet de bénéficier d’un accompagnement spécifique.

Professionnel de santé, vous souhaitez adresser un patient ?

Rentrez en contact avec nous

Les RCP VADS(ORL) se déroulent toutes les semaines, le mercredi à 9h.
Pour inscrire un dossier en RCP, contactez le secrétariat au 03 20 29 58 88 ou par mail au: assistantes-orlpneumo@o-lambret.fr

Restez connecté avec le Centre Oscar Lambret

Interragissez avec nous sur les réseaux sociaux

Recevez nos informations par mail

S'inscrire à la newsletter d'Oscar Lambret