Le 1e IRM LINAC de la région

Qu’est-ce que l’IRM-LINAC ?

Il s’agit d’un appareil innovant et d’une prouesse technologique, du fait de l’intégration au sein d’un même équipement d’un accélérateur linéaire et d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique.

L’accélérateur linéaire est capable de délivrer une radiothérapie de haute précision en modulation d’intensité et se situe au niveau des meilleurs standards actuels. L’IRM intégrée dans l’équipement permet de disposer en temps réel, avant et durant toute la séance d’irradiation, d’une image non-irradiante et apportant un excellent contraste dans les « tissus mous », à l’opposé des systèmes d’imagerie RX actuellement intégrés aux accélérateurs linéaires standards.

L’équipement est destiné à compléter le plateau technique de radiothérapie. Son niveau d’activité devrait atteindre de l’ordre d’une dizaine de patients par jour, soit près de 2300 séances par an et près de 100 patients.
L’installation de ce nouvel équipement requiert la construction d’un bunker spécifique.

Quelles sont les prises en charge prévues sur l’IRM Linac?


CANCERS DE L’ENFANT
Il sera prioritairement destiné à la prise en charge des enfants, des jeunes adultes et des patients présentant certaines fragilités. Le Centre Oscar Lambret est le seul établissement autorisé à pratiquer la radiothérapie pédiatrique dans la région

CANCERS FÉMININS
Notamment les cancers du col utérin avec une radiothérapie adaptative, et les cancers du sein avec une irradiation hypofractionnée du lit tumoral

CANCERS MASCULINS
Irradiation hypofractionnée stéréotaxique du cancer de la prostate, guidée sur l’image IRM

CANCER DU PANCRÉAS
une des indications les plus validées pour cette nouvelle technologie, pour une situation d’une particulière gravité dont l’incidence augmente

L’IRM Linac permettra également une prise en charge des cancers digestifs, du cancer du rectum traité à visée exclusive, des cancers ORL / tête et cou et des cancers du larynx.

Avantage : Offrir une Imagerie en continu pendant la séance, en évitant l’irradiation des images de positionnement, grâce à l’image par résonance magnétique.

1er traitement: Janvier 2024

Coût d’acquisition : 8 M€
Coût du bunker : 3,5 M€


En savoir plus sur ce projet

Soutenez ce projet pour faire avancer la lutte contre les cancers dans notre région!

Restez connecté avec le Centre Oscar Lambret

Interragissez avec nous sur les réseaux sociaux

Recevez nos informations par mail

S'inscrire à la newsletter d'Oscar Lambret