Jeudi 6 mai 2021

Recherche clinique : des traitements innovants pour les patients atteints de cancer

Centre de référence national en matière de recherche clinique en cancérologie, le Centre Oscar Lambret est l’un des 18 Centres de lutte contre le cancer (CLCC). Il est porteur d’une offre importante d’études au service des patients : « En développant la recherche clinique et en mettant en œuvre davantage de projets, nous offrons des traitements innovants à un plus grand nombre de patients de la région » explique Marie Paule Lebitasy, chargée de mission relations extérieurs, valorisation et qualité. 

Aujourd’hui, zooom sur deux études dont le Centre est investigateur :

 

Zoom sur l’étude Profound

 

Nos équipes proposait aux patients l’étude Profound, une étude portée par le laboratoire ASTRAZENECA dont le Centre est investigateur. En participant à des études cliniques internationales, le Centre Oscar Lambret met à disposition des patients des traitements innovants.

L’étude Profound s’adressait aux patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique avec échec de traitement et une anomalie moléculaire, notamment de type BRCA 1 et/ou BRCA 2. Cela représente 13% des patients.

L’essai étudiait le repositionnement de traitement, c’est-à-dire, l’utilisation d’un traitement existant et efficace pour une pathologie, le cancer de l’ovaire, en vue de traiter une autre pathologie, le cancer de la prostate.

Les premiers résultats sont prometteurs et montrent une efficacité pour les patients concernés. « L'étude Profound a démontré un bénéfice du médicament l'olaparib chez les patients présentant un cancer de prostate métastatique avec des altérations de certains gènes notamment BRCA1 et BRCA 2. L'utilisation de ce médicament permet chez ces patients de diminuer le risque de progression de la maladie et d'augmenter l’espérance de vie. Par ailleurs ses effets secondaires sont acceptables : une augmentation de l’espérance de vie, une survie avec peu de toxicité et une maladie contrôlée. Cette étude a débouché sur l'obtention d'une autorisation européenne de mise sur le marché le 3/11/2020, première étape du processus de mise à disposition du médicament à tous les patients concernés en pratique courante » précise le Dr Aurélien Carnot, oncologue et co-investigateur de l’étude au Centre.

 

Zoom sur l’étude KEYNOTE 158

 

L’étude Keynote 158 est un essai de phase II en immunothérapie, adressé aux patients ayant un cancer avec des tumeurs métastatiques. Il s’agit d’un essai évolutif avec une approche originale : plusieurs types de cancers peuvent être inclus, l’étude se base sur l’aspect moléculaire de la tumeur indépendamment de son origine.  

Si une mutation cible est détectée sur la tumeur, le patient peut être inclus dans une cohorte spécifique en fonction du type : cancer du sein, du vagin…

« L'essai de phase II décrit dans le présent protocole évalue l'effet anti-tumoral du pembrolizumab – un médicament-  dans un ensemble de cancers rares ; l’objectif est de déterminer si l'un des trois principaux biomarqueurs permet de prédire la réponse au traitement par le pembrolizumab pour plusieurs types de tumeurs. Le but ultime de cet essai est d'obtenir une autorisation pour le traitement par le pembrolizumab contre différents types de tumeurs rares.

L’étude vise donc à évaluer l’efficacité d’un traitement spécifique, le pembrolizumab, dans de nouvelles indications de cancers, chez des patients ayant une tumeur métastatique » explique le Dr Cyril Abdeddaim, oncologue médical et co-investigateur de cette étude au Centre.

Les premiers résultats sont positifs même si seulement 12% des patients montrent une réponse au traitement ou une stabilisation de la tumeur.  « Nous constatons une amélioration de la qualité de vie des patients pris en charge avec une réduction des effets secondaires graves et une meilleure tolérance du traitement pembrolizumab par rapport à la chimiothérapie » précise le Dr Cyril Abdeddaim.

Néanmoins d’autres essais sont/seront nécessaires pour confirmer ou augmenter les résultats de ce traitement avec d’autres combinaisons - radiothérapie, chimiothérapie, thérapie ciblée, autre immunothérapie.

 


Retour aux articles