Vendredi 14 septembre 2018

La prise en charge infirmière des jeunes patients

Les équipes du Centre Oscar Lambret prennent en charge tous les enfants, adolescents et jeunes adultes de 0 à 25 ans de la région atteints d'une tumeur solide pédiatrique.

Chaque année, 600 patients sont suivis par les équipes du Centre, dont 355 de 0 à 14 ans et 245 de 15 à 25 ans.

Les soins des enfants sont différents de ceux des adultes et nécessitent une pratique particulière. Zoom sur la prise en charge infirmière des jeunes patients de l’unité pédiatrique, des adolescents et jeunes adultes du Centre.

 

Une relation de soin personnalisée

 

La relation de confiance est un élément fondamental qui influence la qualité des soins. Dans l’unité pédiatrique, le lien entre les soignants, les patients et leurs proches est particulier : « Pendant des mois, l’hôpital devient notre deuxième maison. On y passe beaucoup de temps, on y vit, on y mange, on y dort… Il est important que nous nous y sentions bien », témoigne un jeune patient suivi dans l’unité. Le relationnel est un élément primordial en oncopédiatrie pour favoriser la qualité de vie durant les temps d’hospitalisation.

L’équipe infirmière contribue au bien-être des jeunes patients en les accompagnant ainsi que leurs proches dans les différentes étapes de la maladie. Disponibles et à l’écoute, elles jouent un rôle d’accompagnement fondamental.

Leur écoute active permet de déceler les peurs et les angoisses des jeunes et  d’y palier pour pouvoir exercer les soins dans les meilleures conditions possibles.

Elles accordent un temps particulier à chacun des patients : « être soignant, c’est avant tout être humain » explique une infirmière de l’unité.

 

L’organisation de la  prise en charge infirmière

 

La prise en charge infirmière des jeunes patients s’organise autour d’une équipe de 12 infirmières, d’une cadre d’unité et d’une cadre de soins. La cadre de soins garantit la qualité et la sécurité des soins et fait le lien entre les équipes médicales, les parents et les enfants.

La cadre de l’unité, quant à elle, joue un rôle stratégique pour dynamiser le service et repenser les techniques de soins.

Les infirmières sont le premier contact pour les enfants. Elles assurent une prise en charge globale : elles effectuent les soins infirmiers au quotidien et les soins de nursing pour les petits en tenant compte des spécificités de chacun.

 

Exercer les soins dans les meilleures conditions

 

Soucieuse du bien-être des patients, l’équipe infirmière se mobilise au quotidien pour dynamiser le service et offrir un environnement rassurant. « Nous mettons tout en œuvre pour favoriser le confort des patients et les aider à se sentir bien dans cette unité. Il est important que même à l’hôpital l’enfant puisse s’amuser, jouer, rire… vivre sa vie d’enfant tout simplement » explique Sylvie Mercier, cadre de l’unité.

Les équipes œuvrent également pour innover dans les pratiques de soins. Les poupées Bil & Bilette l’illustrent. Ce sont deux poupées ventriloques qui vivent les mêmes épreuves que les enfants. L’enfant peut ainsi facilement s’identifier à Bil et Bilette, ce qui favorise la relation de confiance et les échanges autour de la maladie. « Le rôle de la poupée pédagogique est d’aider l’enfant à comprendre sa maladie, le rassurer notamment en lui rappelant que les effets secondaires sont passagers, répondre à toutes ses interrogations et lui préciser que le personnel soignant va tout faire pour qu’il n’ait pas mal. Ces poupées sont très plébiscitées par les infirmières » poursuit Sylvie Mercier.  

 « Ces techniques mises en place rendent les jeunes plus coopératifs et moins agités : ils sont alors en mesure de recevoir les soins dont ils ont besoin dans de meilleures conditions » conclut une infirmière de l’unité.

> En savoir plus sur Bil & Bilette

 


Retour aux articles