Jeudi 23 septembre 2021

Essai VIT-0910 : des résultats prometteurs pour les jeunes patients atteints de rhabdomyosarcome

L’essai VIT-0910, porté par le Dr Defachelles, cheffe de l’unité pédiatrique, adolescents et jeunes adultes, révèle les avantages d’une nouvelle association de chimiothérapie pour les patients atteints d’un cancer spécifique : le rhabdomyosarcome (RMS) en rechute ou en progression.

 

Zoom sur le rhabdomyosarcome

 

Le rhabdomyosarcome (RMS) est l'un des sarcomes des tissus mous les plus courants chez les enfants. Bien que la maladie localisée à faible risque ait un taux de guérison élevé de plus de 90 %, la survie globale chez les patients atteints d'une maladie en rechute ou métastatique reste faible et ne s'est pas améliorée au cours des trois dernières décennies.

« De nouvelles thérapies systémiques sont nécessaires de toute urgence pour améliorer les résultats dans les rechutes de RMS. Au moment de la rechute, cette maladie est généralement réfractaire au traitement, conduisant à une mauvaise survie globale inférieure à 20%. Ce constat nous a poussé à mener des études pour améliorer la survie globale de ces jeunes patients », explique le Dr AS.Defachelles.

 

Les objectifs de l’essai VIT-0910

 

Pour aider à combler cette lacune dans le traitement, l'essai VIT-0910 étudie les bénéfices d’une nouvelle association de chimiothérapie VIT. 

 « L'objectif de l'essai était d'aider à mieux définir le schéma de chimiothérapie standard pour les cas de rechute, auquel de nouveaux agents pourraient être ajoutés ou d'autres thérapies innovantes comparées. Le critère d'évaluation principal était le taux de réponse globale après deux cycles de chimiothérapie. Les critères d'évaluation secondaires étaient la survie sans progression, la survie globale et les événements indésirables », témoigne le Dr AS.Defachelles.


Retour aux articles