Lundi 8 avril 2019

eMOUVOIR : une étude pour évaluer l’impact de l’activité physique

Les équipes du Centre ont lancé cette année l’étude eMOUVOIR : un essai évaluant l’impact d’un accompagnement personnalisé et à distance portant sur l’activité physique et sportive auprès de patients dans l’après cancer du sein.

 

Améliorer sa qualité de vie

 

Les patient(e)s traité(e)s pour un cancer du sein peuvent avoir des répercussions physiques et psychologiques secondaires à la maladie et/ou aux traitements, pendant le traitement et dans l’après cancer, pouvant altérer leur qualité de vie.

Le bénéfice de l’activité physique et sportive est clairement démontré sur la qualité de vie et sur la réduction des effets secondaires du cancer ou des traitements. Le bénéfice est d’autant plus important que l’intensité de la pratique est soutenue et poursuivie dans le temps. Or, de nombreux patient(e)s réduisent leur activité physique sportive suite au diagnostic. Il est probable que les patients dans l’après cancer devront relever des défis pour maintenir une activité physique sportive régulière. Il est donc nécessaire de mettre en place des interventions visant à améliorer ou maintenir la pratique d’activités physiques et sportives, et l’entretenir dans le temps, pour surmonter les obstacles, et en mesurer les effets positifs.

 

Un coaching personnalisé

 

Les équipes du Centre Oscar Lambret souhaitent ainsi évaluer le bénéfice d’une intervention globale visant à maintenir la pratique d’une activité physique adaptée associant un coaching personnalisé d’accompagnement pendant 4 mois par un éducateur sportif (en ligne ou par téléphone) et l’utilisation d’une montre connectée, sur la qualité de vie.

 

Evaluer l’impact d’un accompagnement personnalisé

 

L’objectif de cette étude est ainsi de montrer qu’en apportant aux patients une intervention combinant des recommandations générales d’activité physique et sportive, ainsi que les moyens de les accompagner -coaching personnalisé à distance, dispositif connecté, sessions d’apprentissage interactives, objectifs d’activité physique adaptés– la qualité de vie à long terme peut être considérablement améliorée.

 


Retour aux articles