Mercredi 26 mai 2021

La réalité virtuelle dans la prise en charge de la douleur et de l’anxiété

Les traitements du cancer sont particulièrement redoutés et peuvent être source d’anxiété, d’inconfort et/ou de douleur pour les patients. Le Centre Oscar Lambret propose à ses patients une technique d’immersion en réalité virtuelle reconnue médicalement, pour améliorer la prise en charge de la douleur et de l’anxiété avant, pendant et après les traitements.

 

La réalité virtuelle : un besoin identifié par nos équipes

 

La prise en charge de la douleur est une préoccupation essentielle pour nos équipes qui travaillent en étroite coopération avec le Comité de lutte contre la douleur du Centre pour accompagner les patients lors de soins douloureux.

En prévention de la douleur et de l’anxiété avant et pendant les soins, des besoins ont été identifiés, notamment lors de la prise en charge sur les plateaux techniques : en radiothérapie, en imagerie et au bloc opératoire.

 

Des équipements financés grâce au soutien précieux des donateurs

 

Grâce au soutien de ses donateurs, le Centre dispose aujourd’hui de 6 casques de réalité virtuelle :

  • Au sein de l’unité d'accès veineux, pour la pose des port-à-cath qui permettent d’administrer certaines chimiothérapies
  • A l’hôpital de jour, pour diminuer l’anxiété avant les séances de chimiothérapie
  • Au bloc opératoire, pour certains gestes simples afin d’éviter l’anesthésie générale
  • A l’unité de surveillance continue, pour les soins douloureux
  • En imagerie, lors d’examens prolongés ou douloureux
  • En pédiatrie, pour la relaxation des jeunes patients avant et pendant les soins

 

Des résultats positifs pour les patients

L’utilisation de casques plongeant les patients dans d’autres univers - àccompagnées d’une voix douce et de musiques apaisantes, le patient profites de balades en forêt ou sessions de plongée sous-marine virtuelles - facilitant certains soins mais aussi permettant d'apaiser des douleurs chroniques. « Le parcours des personnes atteintes d’un cancer est souvent jalonné de prises de médicaments, de chirur gie, de radiothérapie. Le recours à la réalité virtuelle ne les remplace pas mais elle représente une autre voie », le Dr Abesse Ahmeidi, chef du département d’anesthésie-réanimationdouleur au Centre. 

Les techniques d’immersion en réalité virtuelle permettent ainsi de maitriser l’anxiété et de limiter fortement la perception de la douleur sans recourir aux médicaments anxiolytiques.

 

Zoom sur la prise en charge de la douleur et de l’anxiété au Centre

 

Le Centre Oscar Lambret est référent douleur et cancer : le Centre héberge la seule Structure Douleur Chronique « douleur et cancer » des Hauts-de-France. Engagés dans l’évaluation de l’intensité de la douleur et dans la lutte contre celle-ci, les algologues du Centre interviennent dans la prise en charge des douleurs aigües per et post-opératoires, ou chroniques liées à l’évolution de la maladie et/ou à ses traitements.

Pour prendre en charge la douleur et l’anxiété, le Centre Oscar Lambret propose :

  • Des consultations douleur journalières
  • Des réunions hebdomadaires qui réunissent une équipe pluridisciplinaire (algologues, oncologues, radiologues, psychiatres, assistantes sociales…) pour discuter des dossiers complexes de prise en charge de la douleur, afin d'aboutir à une prise en charge globale médico-psycho-sociale du patient douloureux
  • Un suivi des patients au sein même de l’unité de surveillance continue ou en ambulatoire pour certains traitements locaux
  • Des techniques non médicamenteuses comme la sophrologie, l’hypnose et désormais la réalité virtuelle

 

Le champ des possibles de la réalité virtuelle est très prometteur et trouve désormais toute sa place dans le domaine de la médecine. Qu’il s’agisse de soins, de thérapies, de diagnostic ou de traitements pour les patients, la réalité virtuelle représente sans aucun doute aujourd’hui une aide importante et en plein développement pour les équipes médicales.

 


Retour aux articles
X