Cancers ORL : zoom sur le projet Rehab

lauréat de l’appel à projet In’Care d’AstraZeneca

Le Dr Xavier Liem, oncologue radiothérapeute au Centre a récemment été récompensé de l'appel à projets In'care d'AstraZeneca pour son projet Rehab. Cette approche centrée sur le post traitement immédiat puis à long terme a pour objectif de personnaliser la stratégie de réhabilitation de ces patients. 

 

Zoom sur l’appel à projet In’Care d’AstraZeneca 

 

Alors que l’incidence de nouveaux cancers dans le monde devrait augmenter de 77% d’ici 2050 d’après l’OMS et qu’ils demeurent la première cause de décès chez l’homme et la seconde chez la femme, les cancers restent un problème de santé publique majeur. Promouvoir l’innovation en oncologie en France demeure donc une priorité. 

C’est dans cette volonté que le laboratoire AstraZeneca a lancé l’appel à projets In’CaRe pour soutenir des projets et initiatives qui présentent un intérêt majeur en oncologie et/ou hématologie. 

Parmi les 5 lauréats, le projet du Dr Xavier Liem est récompensé pour le projet Rehab qui a pour objectif de créer et coordonner un parcours après cancer d’onco-réhabilitation dans les cancers ORL.

 

Rehab, « utiliser des outils numériques d’IA pour personnaliser la stratégie de réhabilitation. »

 

Chaque année en France, 16 000 nouveaux cas de cancers de la tête et du cou sont diagnostiqués. Les prises en charge thérapeutiques sont lourdes, combinant chirurgies, radiothérapie ou chimiothérapie amenant à des séquelles tardives invalidantes : troubles de l’élocution, xérostomie, dysphagie, asthénie…

L’objectif du projet porté par le Dr Xavier Liem est de proposer à ces patients une stratégie personnalisée, en fonction de leurs besoins, à l’aide d’algorithmes de décision informatique qui prennent en compte des données du parcours de soin (cliniques, médicales et sociologiques collectées au cours de la prise en charge) et des auto-questionnaires complétés par le patient après son traitement adapté à ce type de cancer.

 

Vers un suivi toujours plus personnalisé 

 

Grâce à ce diagnostic personnalisé, nous espérons optimiser les ressources en soins de support qui sont généralement limitées. Cela permettra de créer une structuration informatique de la qualité de vie, permettant un retour sur les données cliniques. « Au final, nous aurons développé une expertise qui sera transférable facilement à d’autres spécialités d’organe », précise le Dr X.Liem

L’impact attendu pour les patients sera une personnalisation de la stratégie d’onco-réhabilitation, pour permettre de retrouver au plus vite une meilleure qualité de vie, et de limiter au maximum les séquelles des traitements. « En adaptant finement cette stratégie à chaque patient, on espère développer les soins de support sans forcément avoir besoin de surcharger les équipes soignantes déjà très occupées. » ajoute le Dr X.Liem.

« La période de l’après-traitement voire de l’après-cancer est tout aussi sensible pour les patients que les autres moments de prise en charge. Les séquelles des traitements des cancers de la tête et du cou peuvent être lourdes. Optimiser leurs prises en charge pour soulager les patients rapidement et de façon adaptée est une vraie source d’espoir de vie à chaque étape du cancer. AstraZeneca est pleinement engagé au quotidien auprès des patients pour les aider à mieux vivre, pendant et après les traitements. » conclut le Dr. Nicolas Ozan, Directeur médical oncologie et hématologie chez AstraZeneca.

Publié le 02 avril 2024

Restez connecté avec le Centre Oscar Lambret

Interragissez avec nous sur les réseaux sociaux

Recevez nos informations par mail

S'inscrire à la newsletter d'Oscar Lambret