Lundi 4 novembre 2019

Le point sur le cancer de la prostate

A l’occasion de Movember, le Centre Oscar Lambret lance « Les Moustaches d’Oscar » pour sensibiliser le public aux cancers masculins : cancer de la prostate et cancer du testicule.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme avec 55 000 nouveaux cas et 8 500 décès chaque année en France. Décryptage du cancer de la prostate en 3 questions au Dr D. Pasquier, chef adjoint du département de radiothérapie.

 

Quelles sont les caractéristiques du cancer de la prostate ?

 

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme avec 55 000 nouveaux cas par an en France. On estime qu’un homme sur sept sera concerné par ce cancer dans sa vie. Il concerne essentiellement les hommes de plus de 60 ans et reste exceptionnel avant 45 ans. Ce cancer peut être totalement silencieux (sans symptômes) ou source de troubles urinaires et/ou sexuels.

 

Quels sont les traitements et prise en charge dans le cas d’un cancer de la prostate ?

 

Dans le cas d’un cancer de la prostate localisé, différentes options sont possibles et seront envisagées avec le patient selon les caractéristiques de la maladie : une surveillance active, une chirurgie ou une radiothérapie. Dans le domaine de la radiothérapie, les équipes du Centre Oscar Lambret maîtrisent des techniques de pointe, qui en font un service de référence reconnu internationalement pour son expertise scientifique et technique.

 

En cas de métastases, le Centre Oscar Lambret propose par ailleurs à ses patients une hormonothérapie qui consiste à empêcher l’action stimulante de la testostérone sur les cellules cancéreuses pour stopper le développement du cancer, traitement qui peut s’accompagner d’une chimiothérapie. Ces traitements sont prescrits dans le cadre du programme d’éducation thérapeutique « Phare » et bénéficient de la coordination entre oncologues, pharmaciens et infirmières du Centre.

 

Les cancers de la prostate font-ils actuellement l’objet d’études cliniques ?

 

Les progrès de la recherche améliorent considérablement la prise en charge des cancers de la prostate. Les cancers de la prostate métastatiques font par exemple l’objet de plusieurs études cliniques, notamment dans les deux domaines suivants :

  • L’immunothérapie se révèle pour une petite partie des patients (1%) très efficace et présente moins d’effets secondaires que la chimiothérapie ou le traitement hormonal.
  • Les thérapies ciblées car ces cancers sont sensibles aux inhibiteurs de PARP, des traitements oraux ciblés sur les anomalies des gènes de réparation de l’ADN.

En cas de rechute locale, dans le domaine des traitements de rattrapage, le Centre Oscar Lambret pilote actuellement l’étude GETUG-AFU 31 qui évalue l’efficacité de la radiothérapie stéréotaxique avec le CyberKnife dans la ré-irradiation de patients déjà traités. 

 

 


Retour aux articles