Les Missions du Service de Physique Médicale

Les missions du service de physique rejoignent les missions des Centres de Lutte Contre le Cancer dans la participation aux soins, à l’enseignement et à la recherche.

     

    Le service est responsable de la dosimétrie clinique, mesure de la dose sur un patient, et physique, mesure sur les équipements des départements d’imagerie médicale (Scanner, IRM, autres imageurs), médecine nucléaire (Tomographe à émission de positons, gamma-caméras), radio-chirurgie (l’expertise des radio-physiciens du Centre Oscar Lambret est mise à disposition pour le Gammaknife du CHU de Lille) et radiothérapie (accélérateurs linéaires de particules, CyberKnife, tomothérapie, projecteurs de sources radioactives, systèmes de mesures et de calcul).

    Le service de physique médicale :

    • contribue à la mise en œuvre de l’assurance de qualité dans les départements et unités disposant de rayonnements ionisants et a la responsabilité du contrôle de qualité des dispositifs médicaux, sources et équipements utilisant, quantifiant ou mesurant ces rayonnements ionisants ;
       
    • contribue au développement, au choix et à l’utilisation des techniques et équipements utilisés dans les expositions médicales aux rayonnements ionisants ;
       
    • contribue à l’élaboration des conseils donnés en vue de limiter l’exposition des patients, de leur entourage, du public et des éventuelles atteintes à l’environnement ;
       
    • garantit que les équipements, les données et procédés de calcul utilisés pour déterminer et délivrer les doses et activités administrées aux patients dans toute procédure d’exposition aux rayonnements ionisants soient appropriés et utilisés selon la réglementation en vigueur.

    L’équipe

    Thomas Lacornerie           
    Chef du service de physique médicale, responsable du secteur de dosimétrie clinique et de l’activité de radiothérapie robotisée, chargé d’enseignement au master de physique médicale et à l’Institut National des sciences et Techniques Nucléaires de Saclay

    Pauline Comte                 
    Responsable du secteur de curiethérapie, chargée d’enseignement aux DTS d’IMRT des lycées de La madeleine, Arras & Valenciennes, intervenante au master de physique médicale

    Frederik Crop                   
    Responsable du secteur de tomothérapie, gestion des flux, AQ positionnement, chef de projet pour l'installation du nouveau CT et de l'IRM imagerie/radiothérapie, chargé d’enseignement au master de physique médicale

    Erwann Rault                                   
    Administrateur du système de Record & verify, spécialiste en médecine nucléaire, co-responsable et chargé d’enseignement au master de physique médicale, chargé d'enseignement au DTS d’IMRT

    Antoine Wagner             
    Responsable du secteur de physique en médecine nucléaire (enseignement, recherche, et unité de médecine nucléaire), chargé d’enseignement au master de physique médicale

    Nick Reynaert                                  
    Consultant

    Julien Laffarguette
    Correspondant qualité, intervenant au master de physique médicale

    Romain Cayez
    Chef de projet pour les machines d'arcthérapie dynamique avec modulation d'intensité

    Camille Adrien-Decoene
    Spécialiste de l'imagerie scanner, intervenante au master de physique médicale

    Les partenaires

    • USTL 1
       
    • Ecoles doctorales Lille & Toulouse
       
    • INSTN
       
    • Master de radioprotection Grenoble
       
    • ENSP Strasbourg
       
    • CHRU Lille
       
    • Industriels français, européens et américains.
       

    L’équipe est responsable du master de physique médicale de l’Université de Lille, intervient dans les masters de physique « Robotics and transports » et « veille scientifique et technologique » et à l’Institut national des sciences et techniques nucléaires de Saclay.