Protocole CIDOC



L’ADN tumoral circulant comme marqueur précoce de la récidive et de l’efficacité du traitement dans les carcinomes ovariens.

Médecin référent

Dr Fabrice NARDUCCI

Promoteur

Institut Paoli-Calmettes

Phase

N/A

Descriptif

L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’apport d’une technique basée sur l’ADN tumoral circulant dans le carcinome ovarien pour la prédiction précoce d’une récidive, l’évaluation régulière de la réponse au traitement et le suivi de l’évolution de la masse de la tumeur.

Cette méthode mise au point dans d’autres cancers permet l’analyse d’altérations moléculaires des cellules tumorales à partir de simples prélèvements sanguins. L’intérêt réside dans la nature moins invasive du prélèvement sanguin comparé à la biopsie normalement nécessaire. Des résultats sur un petit nombre de patientes suggèrent que cette technique serait faisable et probante dans le carcinome ovarien.

Indication

Carcinomes ovariens

Ligne de traitement

N/A, étude prospective

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening