Protocole BAYER 19131



Étude internationale, multicentrique, de phase Ib / II, de l’association du rogaratinib et de l’atezolizumab en traitement de première intention de patients non éligibles au cisplatine, atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique et avec altération de FGFR.

Médecin référent

Pr Nicolas PENEL

Promoteur

Bayer

Phase

I

Descriptif

Cette étude comporte deux parties (Partie A et Partie B). Les patients ne participeront qu'à de la partie A de l’étude. La partie B sera menée ultérieurement sur des patients supplémentaires en fonction des résultats obtenus lors de la partie A.

L’objectif de l’étude 19131 est d’évaluer si le médicament à l’étude, le rogaratinib, lorsqu’il est pris en même temps que l'atezolizumab, est bien toléré chez des patients atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique, présentant des taux élevés de récepteurs spécifiques de facteurs de croissance cellulaire (FGFR 1 et/ou 3).

L’objectif est également de déterminer la dose la plus adaptée de rogaratinib qui sera utilisée en association avec l’atezolizumab lors de la Partie B de l’étude.

Indication

Carcinome urothélial localement avancé ou métastatique

Ligne de traitement

1ère ligne métastatique ou localement avancé

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening