Protocole BAY17403 ou FORT-1



Étude multicentrique, randomisée, en ouvert, de phase II/III, comparant l’efficacité et la tolérance du rogaratinib (BAY 1163877) à celles d’une chimiothérapie chez des patients atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique, exprimant le FGFR, qui ont été préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine.

Médecin référent

Pr Nicolas PENEL

Promoteur

Bayer

Phase

II/III

Descriptif

Cette étude vise à évaluer si le médicament à l’étude, le rogaratinib, est sûr et permet de combattre plus efficacement le carcinome urothélial localement avancé ou métastatique que la chimiothérapie conventionnelle.

Le médicament à l’étude, le rogaratinib, est en cours de développement. Il s’agit d’un médicament expérimental appartenant à une nouvelle classe de médicaments dénommés inhibiteurs de la tyrosine kinase.

Afin de comparer le médicament à l’étude aux traitements existants, certains patients de l’étude recevront un traitement par chimiothérapie à la place du rogaratinib. Le traitement par chimiothérapie qui sera utilisé sera du paclitaxel ou du docétaxel ou de la vinflunine selon le choix du médecin de l’étude. Le patient recevra un seul des traitements proposés.

Indication

carcinome urothélial localement avancé ou métastatique

Ligne de traitement

1ère ligne métastatique ou 2ème ligne avancée

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

 

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening