Les cancers de vessie

Pour prendre rendez-vous

Tel : 03 20 29 59 42
Fax : 03 20 29 55 00
De 8h à 17h30

Généralités sur les cancers de vessie

Les cancers de vessie sont des cancers rares (1 cas pour 100 000 hommes), mais dont l'incidence semble augmenter. L'incidence dans notre région est la plus eléve en France. Plus de 10 000 nouveaux cas de cancers de vessie sont découverts chaque année en France. Plus fréquents chez l’homme que la femme, l’âge moyen au moment du diagnostic est de 70 ans.

La présence de sang dans les urines doit systématiquement faire évoquer le diagnostic de cancer de la vessie, en particulier chez un sujet fumeur. 

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi

Le diagnostic

Le bilan diagnostique comprend la recherche de cellules tumorales au sein d’un échantillon d’urines, la réalisation d’une échographie et/ou d’un scanner de l’appareil urinaire, et surtout d’une endoscopie vésicale (cystoscopie) avec réalisation de prélèvements (résection transuréthrale de vessie).

Le diagnostic est confirmé par l’analyse des prélèvements au microscope. 

 

Le traitement 

Dans la majorité des cas, la tumeur de vessie est dite superficielle et le traitement est local (cystoscopie avec résections transuréthrales éventuellement itératives, associée selon les cas à des instillations locales de médicaments). 

En cas de tumeur de vessie plus évoluée, le traitement de référence repose sur la chirurgie d’exérèse (cystectomie), précédée ou non de chimiothérapie, et parfois de radiothérapie, associée à la chimiothérapie, dans des cas sélectionnés.

Pour les tumeurs de vessie, d’emblée ou ultérieurement métastatiques, le traitement repose sur la chimiothérapie intraveineuse et sur un traitement par immunothérapie. D'autres traitements plus ciblés peuvent également être proposés, que ce soit en soins standards ou dans le cadre d'un essai thérapeutique. 

A cet effet, le CLIP2 Lille, mis en oeuvre dans le cadre d'un partenariat avec le CHU de Lille, renforce les moyens dédiés à la recherche clinique en cancérologie et permet à un plus grand nombre de patients de la région d'accéder à des traitements innovants.

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi

La prise en charge au Centre

La prise en charge des cancers, à quelque stade que ce soit, nécessite une évaluation diagnostique, puis une discussion à visée thérapeutique, s’exerçant dans un cadre multi-disciplinaire.

C’est ainsi que depuis plusieurs années, les professionnels du Centre Oscar Lambret et leurs collègues du CHU de Lille collaborent de façon étroite à la prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients porteurs de cancers urologiques. 

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi

Une prise en charge pluridisciplinaire

Le Centre Oscar Lambret apporte une offre de soins complète aux patients présentant un cancer de la vessie, grâce à sa collaboration avec l’équipe de chirurgie urologique du CHU de Lille.

Chaque patient bénéficie d’une expertise de sa situation clinique lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire d’urologie [du C2RC ?d’ AllianceCancer ?] impliquant les praticiens du Centre OL et du CHU de Lille.  Une proposition personnalisé de soins pouvant mobiliser plusieurs traitements non chirurgicaux réalisés au Centre (Radiothérapie, chimiothérapie, immunothérapie, traitement ciblé) sera alors émise, associés ou non à un traitement chirurgical qui pourra être réalisé par l’équipe d’urologie du CHU de Lille.

Enfin, les médecins du Centre Oscar Lambret sont amenés à proposer régulièrement, à ceux des patients qui l’acceptent, une offre de soin spécifique innovante, intégrée dans des programmes de recherche clinique. A cet effet, le CLIP2 Lille, mis en oeuvre dans le cadre d'un partenariat avec le CHU de Lille, renforce les moyens dédiés à la recherche clinique en cancérologie et permet à un plus grand nombre de patients de la région d'accéder à des traitements innovants.

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi

L’équipe

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi

Les équipes du Centre travaillent en étroite collaboration avec le Pr Arnauld Villers et son équipe du CHU de Lille, pour la chirurgie urologique.

Informations pratiques
  • Réunion hebdomadaire de Concertation Pluridisciplinaire du Centre de Référence Régional en Cancérologie, tous les mardis à 16 heures (Hôpital Claude Huriez - CHU de Lille)
     
  • Point Fixe hebdomadaire d’Oncologie Médicale du Centre Oscar Lambret, tous les vendredis après midi
«Au Centre Oscar Lambret, la prise en charge n’est pas que médicale. La relation de confiance reste la condition sine qua non pour mener à bien cette traversée.»
Sophie, patiente au Centre Oscar Lambret