La biopsie du col de l'utérus

Comment se passe une biopsie du col de l’utérus ?

 

La biopsie du col de l'utérus consiste à prélever un échantillon de tissu cervical en vue d’un examen histologique effectuée le plus souvent en consultation. Cet acte non douloureux peut être effectué sous contrôle colposcopique (étude à la loupe du col utérin) après épreuve au Lugol et à l’acide acétique ou à l’œil nu.

Indications

La biopsie du col fait souvent suite à un frottis cervico-utérin anormal ou à un examen gynécologique montrant des lésions suspectes à l’œil nu ou alors elle s’effectue dans le cadre de la surveillance de lésions déjà mises en évidence et traitées.

Technique

La biopsie est réalisée à l’aide d’une pince spéciale, dite pince à biopsie de col ou à l’aide d’une aiguille de Bard. Quand la zone de jonction est impossible à visualiser, l’opérateur peut être amené à réaliser un curetage de l’endocol en utilisant une curette ou une canule de Novack voire même une conisation à visée diagnostique. Le terme de conisation désigne un prélèvement sous la forme d'un cône au niveau du col de l'utérus.

Résultats

La réponse fournie par l’anatomopathologiste rapporte la hauteur de l’épithélium concerné par les anomalies cellulaire, on parlera de CIN1 (cervical Intra-épithélial neoplasia), de CIN2, de CIN3 ou de CIS (carcinome in situ). L’une des limites de la biopsie est qu’elle peut ne pas avoir été dirigée sur la zone la plus anormale et donc sous-estimer le stade de la lésion