Au Centre Oscar Lambret, la recherche fondamentale s’appuie sur deux unités en cours d’intégration dans le Centre. 

L’unité, appelée SMMiL-E, associant le CNRS, l’université de Lille 1, l’université des sciences de Tokyo et le Centre Oscar Lambret, développe des thématiques de recherche technologique dans le champ des Bio-MEMS (systèmes micro électroniques et mécaniques en biologie) afin de caractériser les cassures de l’ADN sous traitement, d’isoler des cellules tumorales circulantes par microfluidique ou de produire des néo tissus pour la chirurgie. 

La seconde unité est l’Unité INSERM 908 dont la thématique principale est la plasticité des cellules tumorales et notamment des cellules souches et leur reprogrammation. L’équipe « Tumorigénèse et résistance aux traitements » du Centre est rattachée à cette équipe INSERM.