Essais cliniques

Contactez notre Unité Intégrée de Recherche Clinique

Tel : 03.20.29.59.35

Protocole PROPA?



Etude de recherche de doses du propranolol, en combinaison avec des doses fixes métronomiques de cyclophosphamide orales, basée sur une méthode à double variables efficacité/tolérance chez des patients présentant un angiosarcome localement avancé ou métastatique: un essai séquentiel phase I-II collaboratif et innovant par le Groupe Sarcomes Français (GSF/GETO) 

 

Médecin référent

Dr Nicolas PENEL / Dr Pierre LEBLOND

 

Descriptif

Il s’agit d’une étude de recherche visant à évaluer la dose optimale de propranolol en termes de toxicité et d’efficacité en association avec le cyclophosphamide, chez les patients atteints d’angiosarcome localement avancé ou métastatique.

Le médecin de l’étude vous propose d’y participer car vous êtes atteint(e) d’un angiosarcome. Le traitement de référence peut être l’Endoxan® dans votre situation. Ce traitement est pris selon les recommandations habituelles.

Le cyclophosphamide est la substance active de l’Endoxan®. Il rend la multiplication des cellules cancéreuses difficile et permet ainsi leur destruction.

Le médicament étudié appelé le propranolol agit en bloquant l’action de l’adrénaline (et d’autres hormones apparentées) sur de nombreux organes, notamment le cœur, les vaisseaux et les bronches.

C’est un médicament habituellement utilisé dans l’hypertension dont la toxicité est parfaitement connue. Il a montré son efficacité sur les tumeurs vascularisées chez l’enfant.  Il est actuellement le traitement de référence dans cette maladie. Il pourrait avoir une efficacité sur les mélanomes,  les cancers du sein et de la prostate. Grâce à des travaux préliminaires dans les laboratoires sur des lignées de cellules cancéreuses d’angiosarcomes, il a été rapporté que le propranolol a une efficacité sur ces tumeurs également très vascularisées et plus agressives.

 

Aucun essai clinique, étudiant l’efficacité et la toxicité du propranolol, n’a été actuellement réalisé concernant les tumeurs vasculaires malignes comme les angiosarcomes. En raison du peu de traitements innovants disponibles dans cette pathologie rare et agressive, il  existe un intérêt majeur à s’orienter vers le développement de nouvelles approches thérapeutiques et cet essai va dans ce sens.

Indication

Angiosarcome

Ligne de traitement

2ème ligne de traitement

 

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening

Contactez notre Unité Intégrée de Recherche Clinique

Tel : 03.20.29.59.35