Vendredi 2 février 2018

Ouverture officielle d’une étude nationale sur la ré-irradiation du cancer du la prostate

Le Centre Oscar Lambret s’engage depuis de nombreuses années dans la recherche fondamentale, translationnelle et clinique avec une exigence d’innovation. Organisées autour de la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation, les études cliniques promues ou gérées en co-investigation ont positionné le Centre dans le trio de tête des Centres de lutte contre le cancer.

 

Le Centre, à l’initiative d’une étude unique en Europe

 

Entre 10 et 30% des patients ayant reçu une 1ère irradiation pour un cancer de la prostate récidivent au niveau local, selon le stade pré thérapeutique.

Actuellement, il n’existe pas de traitement standard de rattrapage, tous les traitements locaux (chirurgie, ultrasons, cryothérapie, ...) ayant une efficacité limitée et des taux importants de toxicité urinaire, digestive et sexuelle.

Très prochainement, le Centre Oscar Lambret va ouvrir une étude clinique multicentrique nationale de traitement stéréotaxique à destination des patients en récidive locale après une irradiation première pour un cancer de la prostate.

Cette étude unique en Europe, promue par UNICANCER et coordonnée par le Centre, est déployée dans 10 centres français.

 

Les objectifs de l’étude

 

Elle a pour objectif de démontrer la faisabilité de la ré-irradiation de la prostate et de traiter les récidives locales du cancer de la prostate de manière plus efficace et avec moins de toxicités. La ré-irradiation de la prostate est possible grâce à la radiothérapie stéréotaxique, permettant des irradiations d’une très grande précision. Au Centre, les patients seront traités avec le CyberKnife®.

 


Retour aux articles