Essais cliniques

Contactez notre Unité Intégrée de Recherche Clinique

Tel : 03.20.29.59.35

Protocole GRECCAR 11



Etude multicentrique randomisée évaluant l’efficacité, la morbidité et l’impact fonctionnel de la proctectomie endoscopique transanale versus proctectomie standard laparoscopique transabdominale dans le cancer du bas rectum

Médecin référent

Dr Mehrdad JAFARI

Descriptif

L’efficacité de l’intervention pour un cancer du rectum repose sur l’ablation (proctectomie) « en bloc » du rectum et de l’enveloppe qui le circonscrit et qui contient les ganglions lymphatiques (mésorectum). Cette dissection suit un plan de passage précis (« fascia recti »). Le respect de ce plan garantit à la fois l’efficacité et l’innocuité de l’opération (respect de l’innervation responsable des fonctions urologiques et sexuelles). L’opération se termine par l’abaissement du colon, en lieu et place du rectum, qui est alors suturé au canal anal (anastomose colo-anale). Une dérivation temporaire assure la cicatrisation de cette suture. Jusqu’à présent, l’opération était menée de « haut en bas », traditionnellement par voie ouverte, puis depuis une dizaine d’années par coelioscopie (chirurgie endoscopique par 4 à 5 mini-incisions ou trocarts nécessitant une insufflation de la cavité abdominale par du CO2 (pneumopéritoine)). La coelioscopie a fait la preuve de son avantage sur la qualité des suites opératoires (douleurs, récupération). Toutefois, la dissection de haut en bas se heurte souvent à des difficultés techniques liées à l’étroitesse du petit bassin. Ces situations peuvent conduire à une « conversion » (passage à une chirurgie ouverte, c’est-à-dire nécessitant une large ouverture verticale médiane) et rendent la dissection moins précise. La proctectomie transanale endoscopique (ETAP) permet de réaliser l’intervention avec le strict respect des mêmes critères de qualité (ablation totale du mésorectum), avec un accès facilité et une vision de bonne qualité. Sur le plan technique, l’ETAP consiste à positionner un dispositif spécifique dans le canal anal au travers duquel passent la caméra et les instruments de dissection.

De nombreuses études portant au total sur plusieurs centaines de patients ont déjà démontré que l’intervention peut être réalisée en toute sécurité.

La comparaison avec les patients opérés en coelioscopie montrent une amélioration des suites opératoires (diminution des douleurs, mais aussi diminution de la durée d’hospitalisation).

La présente étude doit confirmer les résultats de ces études préliminaires et peut être faire émerger d’autres avantages et sur les fonctions urologiques en particulier.

Indication

Cancer du bas rectum

Ligne de traitement

NA

 

Afin de savoir si vous êtes éligible pour cette étude, votre oncologue doit compléter et nous retourner la fiche de pré-screening par fax au 03.20.29.59.71 accompagnée des documents demandés.

 

PDF icon Téléchargez la fiche de pre-screening

Contactez notre Unité Intégrée de Recherche Clinique

Tel : 03.20.29.59.35