Lundi 17 octobre 2016

Ouverture du premier Pôle Sport & Cancer au Nord de Paris

Lundi 17 octobre, a été inauguré au Centre Oscar Lambret le premier Pôle Sport & Cancer au Nord de Paris.

Grâce à un partenariat entre la Fédération CAMI Sport & Cancer, Malakoff Médéric et le Centre Oscar Lambret, les patients du Centre peuvent désormais bénéficier, gratuitement, d'activités physiques totalement intégrées dans leur parcours de soins.

 

Les bienfaits de l'activité physique en cancérologie

 

Reconnue comme un soin non médicamenteux par la Haute Autorité de Santé depuis 2011, l'activité physique a en effet un impact considérable dans la prise en charge des cancers, pendant et après les traitements.

En diminuant la fatigue due à la maladie et aux traitements, l'anxiété et la dépression, en améliorant l'estime de soi, le sommeil, les performances physiques et la capacité respiratoire, l'activité physique a des vertus remarquables sur la qualité de vie des patients.

Pendant la maladie, elle offre une meilleure adpatation aux traitements et réduit leurs effets secondaires, tant physiques que psychologiques. Après les traitements, la pratique soutenue et régulière d'une activité physique diminue le risque de mortalité et de récidive.

 

L'activité physique intégrée dans le parcours de soins dès le début de la prise en charge

 

Au Centre Oscar Lambret, grâce au Pôle Sport & Cancer, chaque patient peut bénéficier de deux cours d’activité physique par semaine pendant 6 à 12 mois. Ces cours sont encadrés par un éducateur médico-sportif, spécialement formé à la cancérologie.

Le patient profite également d’un bilan médico-sportif initial et d’une évaluation régulière des effets physiques et psychologiques de sa pratique physique. Ce suivi, ajouté à la participation de l’éducateur médico-sportif aux staffs médicaux, permet une collaboration régulière avec les équipes médicales, véritable fil conducteur du Pôle Sport & Cancer.

« L’aide que nous avons reçue a rendu possible la mise en œuvre pérenne de ce programme au sein de notre établissement. Il nous a permis de nous doter des moyens humains et matériel adaptés. Nous sommes aujourd’hui en mesure d’accueillir une centaine de patients au sein du Pôle. En ancrant notre action dans la durée, nous pourrons montrer de manière concrète et mesurable l’impact positif d’un programme d’activité physique sur l’efficience du traitement. »
Docteur Laurence Vanlemmens, oncologue au Centre Oscar Lambret et référente du Pôle Sport & Cancer de Lille.

 

> Pour en savoir plus sur le Pôle Sport & Cancer

 


Retour aux articles